Pour bien démarrer la construction de votre maison à la campagne

Beaucoup de gens décident de s’installer loin des grandes agglomérations et vivre dans une maison à la campagne. De nombreuses raisons incitent la construction d’une maison à la campagne : le stress des villes, la pollution, le désire du calme et de la nature, etc.

 

Choisir un terrain moins cher

Réaliser une construction de maison à la campagne nécessite quelques précautions, notamment si vous n’avez pas encore choisi votre constructeur, et si vous n’avez pas effectué l’achat de votre terrain auprès d’un aménageur foncier. En effet, une construction en zone rurale est bien différente d’une construction en zone urbaine.

  • Un terrain viabilisé :
    Sachez qu’un terrain viabilisé revient moins cher. Assurez-vous que votre terrain est raccordé aux différents réseaux (eau, électricité, téléphone, assainissement, gaz, etc.). Dans le cas contraire, pensez à intégrer le coût de la viabilisation dans votre projet, car les prix peuvent être plus élevés en fonction de la distance de raccordement.
  • Assurer la limite de son terrain :
    Il vous faut également connaitre les limites de votre propriété et connaître la surface exacte du terrain. En effet, le bornage est indispensable, surtout pour déterminer l’implantation de votre maison. Cette dernière est conditionnée par la réglementation thermique en vigueur (RT 2012).

Quelles aides pour votre construction ?

Construire une maison, c’est aussi prendre profit de nombreuses aides de l’État.

  • Qu’est-ce que le PTZ ?

Comme son nom l’indique, le Prêt à taux zéro est sans intérêt, et peux financer jusqu’à 40 % d’un projet d’acquisition de maison neuve et du terrain qui va avec. Par ailleurs, la réforme du PTZ permet aux emprunteurs désirant acheter un logement ancien dans les zones B2 et C de jouir de ce prêt conventionné si des travaux importants sont à réaliser.  25% du coût total de la maison doit au moins représenter les travaux à effectuer.

 

  • D’autres aides à connaitre

Il existe de nombreux prêts complémentaires qui permettent aux jeunes ménages de réaliser leur rêve, de faire construire une maison à la campagne. Si le Plan épargne logement (PEL) reste une excellente aide pour économiser en vue d’un projet immobilier, le Prêt Accession Sociale (PAS) et le Prêt Action Logement (ex-1% Logement) sont en mesure de compléter un emprunt classique. D’autre part, le PTZ peut aussi donner droit à l’allocation personnalisée au logement (APL) sous condition de revenus.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*