Immobilier : le succès des agences immobilières digitales

Trouver un logement sans devoir enchaîner les visites, voilà un concept qui en intéresse plus d’un. Alors que l’agence immobilière digitale est en pleine croissance, l’exemple de Flatlooker fait parler, car elle a encore fait un carton en levant 1,5 million d’euros. Focus alors sur la formidable aventure de cette jeune pousse dans le monde de l’immobilier et sur ses projets.

Un concept innovant dans le secteur de l’immobilier

On peut dire que Flatlooker est une agence immobilière ayant un style particulier : c’est une agence immobilière digitale. Il n’est donc plus nécessaire de se déplacer pour faire des visites pour trouver un logement. Le concept est innovant, car il permet aux propriétaires et aux locataires de ne plus perdre de temps. Bien évidemment, leur équipe effectue toujours le même travail qu’une agence immobilière classique, mais la plupart des démarches se font en ligne.

Lorsqu’un locataire voit une offre qui lui plaît, il peut faire une visite virtuelle du logement à 360°. Il aura également accès à une vidéo commentée du bien et des parties communes. Notons que des mesures d’humidité, de bruit et de luminosité seront effectuées. L’équipe de l’agence dispose de plusieurs indicateurs qui aideront à qualifier le bien en fonction de plusieurs critères. On trouve également une estimation de la consommation d’énergie. Le client aura donc accès à toutes les informations dont il a besoin, comme dans une agence traditionnelle.

Toutefois, il devra créer une fiche locative s’il veut louer le logement. S’il s’avère être le meilleur candidat, c’est l’agence qui lui demandera de remplir son dossier sur leur site sécurisé. Une fois que toutes les informations sont vérifiées, le candidat peut signer le bail. Il faut souligner que l’agence immobilière digitale suit toutes les obligations de la réglementation en vigueur. Le locataire doit alors être présent sur les lieux pour vérifier l’état du logement.

 

Une levée de fonds de 1,5 M€ pour le développement des services de l’agence

Pour pouvoir développer encore plus son activité, l’agence immobilière digitale a récemment levé 1,5 million d’euros auprès de business angels professionnels du secteur, de Partech, du fonds Ambition Amorçage Angels (F3A) et de Kima Ventures. Ces fonds ont pour but de créer plusieurs services et par la suite d’étendre sa couverture géographique. D’après le cofondateur et CEO de l’agence, Nicolat Goyet, plusieurs secteurs sont actuellement déjà digitalisés. De plus, louer un appartement est un processus ayant un niveau de paperasse élevé et long à exécuter.

Étant donné que les banques en ligne ont réussi à se développer considérablement ces dix dernières années et qu’elles concurrencent de plus en plus les institutions bancaires classiques, les agences immobilières digitales peuvent aussi prendre le pas sur les agences traditionnelles. Depuis sa création en 2016, Flatlooker cherche alors à rendre moins complexe la location d’appartements. Grâce à la plateforme, les visites se font à distance et les signatures sont électroniques. Toutes les démarches sont de plus en plus facilitées, tant pour le propriétaire que pour le locataire.

Les fonds qui ont été levés aideront donc à élargir les services, à recruter des employés et à développer considérablement l’agence dans les métropoles françaises. Spécialisée dans la location longue durée, elle propose une approche totalement digitale que l’on ne voit pas encore dans ce secteur. Elle révolutionne le monde de la location immobilière. Dans la mesure où les services qu’elle propose répondent vraiment à une réelle attente du marché, nous attendons tous impatiemment de voir leur projet innovant se concrétiser.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*