Guide sur la garantie de loyer impayé

Vous avez décidé d’investir dans la location immobilière. Mais comme tous les placements, cette option présente toutefois des risques. En effet, vous pouvez tomber sur un locataire qui ne s’acquitte pas de ses loyers au fil des mois pour diverses raisons. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est recommandé de souscrire à une assurance loyer impayé. Mais comment fonctionne exactement la garantie loyer impayé ? Et quel est le coût de cette garantie ? Découvrez cela dans notre article. 

Le fonctionnement de la garantie loyer impayé

Une assurance loyer impayé est une garantie à laquelle un propriétaire peut souscrire afin de recevoir une indemnisation en cas de défaut de paiement du loyer de la part du locataire. Mais en plus de cette indemnisation, cette assurance si elle est de bonne qualité propose également des protections supplémentaires comme la couverture des frais contentieux que les loyers impayés ont entraînés. Mais vous pouvez également profiter d’une indemnisation pour la remise en état de votre logement qui a été dégradé quand le locataire a quitté votre logement. Dans certains cas, un contrat d’assurance loyer impayé peut aussi inclure des garanties pour le départ prématuré du locataire ou encore en cas de vacance locative. Pour souscrire à une assurance loyer impayé, vous pouvez vous adresser à une compagnie d’assurance privée. Il est important de souligner que cette garantie loyer impayé n’est pas cumulable avec des dispositifs publics comme la garantie visale. C’est une caution publique réservée à certains locataires qui peut couvrir jusqu’à 36 mensualités. De même, l’assurance loyer impayé ne peut pas être cumulée avec un garant. C’est pourquoi, pour réduire au maximum le risque de loyer impayé. Il est important de vérifier avant la signature du contrat de bail que le locataire que vous avez sélectionné dispose des revenus suffisants pour assurer le paiement des loyers.

Les conditions pour pouvoir souscrire à une garantie loyer impayé

Pour que votre dossier de souscription à une assurance loyer impayé soit validé. La compagnie d’assurance a mis en place des exigences que vous devez respecter au niveau des locataires. En effet, afin de limiter au maximum le risque de loyers impayés pendant la location de votre bien. La mutuelle exige de vous que :

  • Le locataire que vous avez choisi dispose d’un contrat de travail à durée indéterminée.
  • Le locataire peut réserver au loyer avec les charges et la taxe, 33 % de ses revenus.
  • Le locataire n’a jusqu’à aujourd’hui enregistré un problème de loyers impayés dans la location d’un logement.

Outre le locataire, l’assurance va aussi se pencher sur votre bien immobilier. Il faut en effet que ce dernier soit bien conforme aux normes appliquées dans le secteur. De plus, cette assurance n’est applicable que pour les biens immobiliers mis en location pour un usage habitation. Mais en plus de cela, il faudra qu’il soit la résidence principale du locataire. De ce fait, cette garantie ne peut pas être utilisée pour une résidence étudiante. Enfin, le loyer avec la taxe et les charges ne doit pas être supérieur à 2 500 €.

Le coût d’une garantie loyer impayé

Pour une assurance loyer impayé, vous allez prévoir un budget qui équivaut à 3 % de la valeur du loyer du bien immobilier. De Ce fait, si vous mettrez votre bien immobilier en location à 500 €. Vous aurez à payer mensuellement 15 € ou 180 € l’année. Ce tarif varie toutefois en fonction de la compagnie d’assurance ainsi que des options de couverture auxquelles vous voulez souscrire. Il faudra donc réaliser une comparaison des offres pour dénicher la meilleure pour vous.