Se lancer dans le luxe, une bonne pratique de business immobilier

Le business immobilier est un secteur toujours en plein essor. Hôtels, villas, manoirs, châteaux, le luxe est actuellement un domaine très prometteur même si l’acquéreur doit détenir un portefeuille d’investissement considérable.  Les offres deviennent de plus en plus abondantes, sans doute parce qu’il permet d’enregistrer des marges très importantes.

Qu’est-ce l’immobilier de luxe ?

Ce sujet est relatif si on se rapporte au prix du bien, car les prix diffèrent d’un pays à un autre. La réponse se concentre plutôt donc sur la rareté, la qualité et l’exclusivité du bien. On peut ainsi le caractériser par une offre de services exclusifs. En France, si l’immobilier de prestige est en plein essor c’est grâce au taux d’intérêt inférieur à 2 % sur une durée d’emprunt de 20 ans. Les solutions pour investir dans l’immobilier de luxe deviennent innombrables sur le marché.

4 raisons principales d’investir dans l’immobilier de prestige

1.     L’accessibilité 

Autrefois réservé depuis longtemps aux investisseurs ayant un capital d’investissement considérable et souhaitant investir dans les grandes surfaces, l’accès au business l’immobilier de luxe a été simplifié grâce à l’amendement de la loi Malraux. Désormais les investisseurs peuvent investir dans des petites surfaces et avec un capital d’investissement accessible même si dans les zones urbaines et paysagères, les biens à réhabiliter sont très difficiles à trouver. Non seulement l’offre en logements à réhabiliter est faible, mais il se trouve que les zones de protection ne sont pas extensibles.

2.     L’emplacement de qualité

L’avantage notoire de l’immobilier de prestige est son emplacement qui est de qualité. Il se trouve souvent dans les zones urbaines et paysagères, et dispose d’une bonne qualité de matériaux et d’une bonne ancienneté dans le cadre de la protection architecturale et du patrimoine. En confiant la rénovation à des artisans qualifiés, la revente est assurée, notamment si le bien se situe dans des quartiers prisés ou dans des pôles de développement économique.

3.     La réduction d’impôts

La loi Malraux incite les investisseurs à investir dans l’ancien, ce qui a permis à la France de maintenir ou de remettre sur le marché locatif les biens immobiliers haut de gamme faisant partie du patrimoine architectural. Investir dans les biens anciens classés signifie une réduction fiscale pouvant atteindre 120 000 € sur une durée de 4 ans. 

4.     La liberté de locative

La loi vous oblige à louer le bien à usage d’habitation pendant neuf ans, mais pas de bail à vos enfants et à vos parents. Au-delà de ces contraintes, vous être libre de le louer à qui bon vous semble, et ce sans vous préoccuper du montant des revenus. A l’exception des nouvelles limites imposées par la loi Alur, aucun plafond spécifique de loyer n’est à respecter. Toutefois, vous pourrez appliquer les majorations prévues par la loi étant donné qu’on parle ici d’une demeure de luxe.  

L’immobilier de luxe et les monuments historiques

Au-delà de Malraux, le dispositif monuments historiques vous permet d’investir dans des immeubles classés à restaurer, des demeures de prestige encore plus haut de gamme qu’il est possible par la suite de mettre en location. Les travaux supervisés par l’architecte des bâtiments de France ont l’avantage d’être déductibles par vos revenus et sans aucune limitation de montant. Cet avantage fiscal n’entre pas dans le plafond des niches fiscales, tout comme le Malraux. L’investisseur peut d’ailleurs cumuler un achat de résidence de luxe avec un monument historique, mais à condition de garder impérativement son bien pendant au moins 15 ans.

Quoi qu’il en soit entourez-vous toujours d’experts de l’immobilier de prestige pour voire réussir votre business immobilier dans le luxe.