Commission fixe, la nouvelle tendance d’immobilier

Dans l’immobilier, on a l’habitude de faire appel à un agent immobilier. Qu’il s’agisse d’une vente, d’un achat ou tout simplement d’une location, il sera toujours là. C’est un intermédiaire dans toute transaction immobilière, pour laquelle, il reçoit une commission. Il peut être un travailleur indépendant ou appartenir à une société ou une agence immobilière. Dans un tel cas, il est un salarié et ne prend pas en son nom une commission.

Les composantes d’une rémunération d’un agent immobilier

Selon la loi, un agent immobilier reçoit une rémunération uniquement à la réussite. Par exemple, il arrive à vendre une maison et qu’il a fait signer un mandat à un vendeur. Il peut alors demander une rémunération appelée commission. La vente est matérialisée dès que le vendeur et l’acheteur finalisent la transaction chez le notaire. La rémunération de l’agent immobilier comprend plusieurs activités et diverses étapes à franchir comme :

  • L’estimation du bien immobilier surtout pour la location et la vente,
  • La promotion de la maison ou de l’appartement,
  • L’organisation des visites des lieux d’acquéreurs potentiels,
  • La négociation,
  • La finalisation de l’opération devant le notaire.

C’est l’agent immobilier qui propose le montant de la commission à son client. En général pour les ventes immobilières, il propose 5 % de commission sur la valeur du bien. Cependant, le taux peut varier selon les agents immobiliers. L’agent doit afficher clairement le montant de ses commissions, lequel sera inclus dans le mandat à faire signer par le client.

Pour la location de biens immobiliers, la pratique est quelque peu différente. Les honoraires peuvent faire l’objet d’une négociation, d’où la variation d’un agent à un autre, tout comme d’une agence à une autre. Aussi, il est recommandé de faire une comparaison des différentes offres avant de donner votre bien en location. Enfin, il ne faut pas oublier que la commission d’intermédiaire en location est entièrement à la charge du propriétaire.

Nouvelle tendance

Les commissions sont toujours exprimées en %, et la moyenne en France est de 5 % de la valeur du bien à vendre. En France, aucune règle fixe les frais de commission. Actuellement, il y a une énorme expansion d’agences immobilières. Il en est de même pour les agents immobiliers. En plus, il y a internet, lequel a engendré une nouvelle race d’agences immobilières, sans bureau et uniquement en ligne.

Nous faisons donc face à une nouvelle tendance de l’immobilier. Il s’agit d’agents immobiliers « sans commission ». C’est fini les négociations pour le montant de la commission, surtout pour une location. C’est donc la solution meilleure pour payer des frais d’agents moins chers. Les agents sont devenus un agent immobilier en ligne. Ainsi, de par la baisse d’une grande partie des coûts fixes, ils sont également capables de proposer un prix fixe. D’ailleurs, ils se définissent en tant qu’agents immobiliers sans commissions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*