Immobilier et révolution numérique

La révolution numérique a touché presque tous les secteurs d’activités. Toutefois, le monde de l’immobilier notamment les agences immobilières n’a pas suivi ce changement. En France, ce secteur n’a pas évolué ou très peu en termes de marketing digital. Néanmoins, tous les facteurs sont réunis aujourd’hui pour que le numérique vienne changer le domaine de l’immobilier. Quelques informations sur la lenteur de cette transformation numérique.

Le mode de fonctionnement d’une agence immobilière

Le mode de travail des agents immobiliers est jugé dépassé par bon nombre de consommateurs. Un manque de réactivité, de transparence sur les tarifs et les frais est la critique la plus évoquée, alors que les secteurs qui sont entrés dans le monde du digital ont réussi à surmonter ces problèmes.

Aujourd’hui encore, les agences immobilières ou encore les administrateurs de biens sont très nombreux. Une microstructure qui compte en moyenne quatre employés. On dénombre plus de 44 000 entreprises immobilières partout en France. Un marché fragmenté qui ne permet pas à chaque agence d’avoir les ressources pour une révolution numérique. En effet, il faut une taille critique pour qu’une société puisse être productive et bénéficiaire en utilisant le digital.

Les start-ups de l’immobilier

Si en France, la révolution numérique tarde à venir sur le secteur de l’immobilier. Aux États-Unis, le « proptech » est déjà lancé. Ce sont des start-ups qui innovent et qui commencent la transformation numérique de l’immobilier. Néanmoins, le système avance bien et ces organismes sont évalués à plusieurs milliards de dollars. Il s’agit de récolter des financements auprès des investisseurs qui croient au secteur d’activités.

Le but de ces start-ups est de trouver la meilleure alternative aux agents immobiliers. Pour cela, nombreuses sont les plateformes qui mettent en relation directement le vendeur du bien et le futur acquéreur. Aussi, le processus de gestion devient automatique pour ne plus passer par les administrateurs de biens. Une nouvelle vague d’idée qui commence à souffler petit à petit sur le continent européen notamment la France. Quelques sites ont déjà commencé à proposer une mise en relation entre le client et le propriétaire.

Une mise en place en cours

L’entrée du secteur immobilier dans le monde du numérique commence petit à petit. Les facteurs sont réunis pour que cela se fasse dans les années à venir. Un marché fragmenté, des clients qui demandent de la modernité, ce sont des critères importants pour les entreprises immobilières. En tout cas, les consommateurs sont nombreux et c’est la grosse dépense des familles françaises. Ces dernières investissent beaucoup dans ce secteur et les crédits immobiliers sont importants pour chaque ménage.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*