Location : les propriétaires ont peur de louer

Les propriétaires des biens immobiliers mis en location sont de plus en plus réticents envers leurs futurs locataires. Ils deviennent plus sélectifs par rapport aux critères de ces derniers. La peur de ne pas percevoir le loyer ou encore la dégradation de leurs biens par les occupants sont les principales raisons. La mise en location des biens est donc freinée par ces appréhensions qui sont quand même fondées.

La peur des impayés

Selon une étude, huit propriétaires sur dix craignent qu’un jour ou l’autre, ils aient des loyers impayés. Ils ont vu ou entendu des cas similaires dans leur entourage et ont peur d’être à leur tour victime de cela. De plus, ils sont aussi nombreux à craindre un retard de paiement des loyers mensuels.

Cette peur freine les bailleurs dans leur besoin de mettre en location un bien immobilier. Pour y remédier, ils deviennent très sélectifs dans le choix des locataires. Ils vérifient minutieusement le dossier et préfèrent des clients qui ont plus de moyens. Toutefois, ceci ne les protège pas d’une éventuelle mauvaise foi de la part des locataires. Ce sont des craintes fondées, car les statistiques montrent qu’un quart des bailleurs a déjà fait face à de telles situations.

La peur des dégradations du bien

Outre les appréhensions par rapport à leur dû, 77 % des propriétaires redoutent la dégradation matérielle de leur bien. Les locataires peu soigneux, en effet, laissent le bien dans un état pitoyable lors de leur départ. Les coûts des réparations peuvent être exorbitants et les bailleurs craignent que cela leur arrive. Et ces appréhensions sont fondées par les statistiques qui les démontrent.

D’après une étude, 24 % des bailleurs ont déjà eu une habitation abîmée par les locataires. Il est difficile de louer un bien en toute sérénité, il y a toujours des doutes derrière un bail signé. Toutefois, le recours en justice est faisable pour un droit de réparation sur les préjudices. Dans la pratique, cela peut prendre du temps et les bailleurs préfèrent la prudence à cette étape éprouvante.

La crainte d’une mauvaise relation avec les locataires

La relation de confiance entre le bailleur et le futur locataire doit être établie avant la signature du bail. Nombreux sont les cas où les clients produisent de faux documents. Une fois qu’ils obtiennent le bail, ils font vivre l’enfer aux propriétaires. Ces personnes, dès le départ, ont une mauvaise intention vis-à-vis du bailleur. Et cela peut ne pas être détecté qu’en cas de non-respect des clauses du contrat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*