Calculer et payer les frais d’agence immobilière

Lors d’un achat, d’une vente ou d’une location d’un bien immobilier, à certains moments, le recours à une agence immobilière est nécessaire. Surtout quand il s’agit d’une propriété qui fait l’objet de grands enjeux financiers. Les agents immobiliers sont pratiques pour faire tous les diagnostics avant une vente ou un achat immobilier pour déterminer les éventuels travaux de rénovation et les charges obligatoires. Mais avant de procéder à l’appel d’une agence immobilière, il faut savoir calculer et payer les frais qui y sont attribués. Voici un guide simple qui pourra aider toutes les personnes qui veulent appeler une agence immobilière.

Calculer les frais d’agence immobilière

Les frais d’agence immobilière ne sont pas encadrés par la loi et ne possèdent pas de tarif fixe. Il faut savoir négocier avec l’agence pour avoir un prix plus abordable. Pourtant, les frais d’agence immobilière dépendent des coûts de transactions immobilières. La négociation des prix est l’objet d’une entrevue entre le vendeur et l’agence. Mais après cela, il faut prendre compte des réglementations et des pourcentages.

  • La réglementation fait référence à des frais de commission d’agence. Ils sont publiés dans les agences sous forme d’affichage pour que leur client puisse voir quelles sont les recommandations de l’agence. En outre, les frais sont affichés en TTC grâce aux taxes et aux impositions.
  • Les pourcentages se basent sur les honoraires. Mais pourtant, les honoraires avancent en fonction des tarifs de vente. C’est-à-dire les transactions qui accompagnent les ventes. Si les transactions sont élevées, les frais d’agence le sont également. Et si elles sont réduites, les frais d’agence feront aussi objet de diminution.

Qui doivent payer les frais d’agence immobilière ?

Le paiement des frais d’agence immobilière n’est pas pareil pour un achat et une location de bien immobilier. Mais en général, c’est le vendeur qui paye la totalité des frais d’agence.

  • Lors d’une vente de bien immobilier, le recours à une agence immobilière est sous la charge du vendeur. Mais cela dépend de la négociation entre le vendeur et l’acheteur concernant le partage du paiement des frais d’agence.
  • Dans la plupart des cas, l’agence immobilière impose au vendeur toutes les charges en fonction du prix de la vente du bien, surtout pour tirer plus de profit. Si le coût d’un appel à une agence immobilière s’avère très élevé, le vendeur pourrait imposer à l’acheteur une partie du paiement.

Le versement des frais

Les frais d’agence immobilière doivent être directement versés après la transaction. Les règles exigent que la vente doive être en priorité, et les transactions doivent impérativement suivre après que la vente soit effectivement réalisée. Il est donc nécessaire de se renseigner auprès de l’agence immobilière concernant le versement des frais.

Ne pas oublier de prendre en compte l’estimation des frais de notaire

Il est vrai que les frais d’agence sont à ajouter au prix de votre futur bien, si ceux-ci n’étaient déjà pas inclus dans le montant affiché dans l’annonce du vendeur. Cela représente déjà une belle somme que vous devez prendre en compte soit dans votre apport personnel, soit dans le montant de votre crédit. À cela pour calculer votre emprunt, vous devez également penser aux frais de notaire car vous serez obligé d’aller signer l’acte de vente chez un notaire. Il est important de les estimer pour l’achat d’un bien immobilier et de le faire au plus juste. En effet, ils ne sont pas identiques suivant que votre projet immobilier concerne :

  • un bien neuf
  • un bien ancien
  • un terrain
  • une vente en viager

Les frais de notaire pour une maison neuve se porteront par exemple à 3 % du montant du bien neuf, alors qu’il sera à 8 % pour un bien dans l’ancien. Le montant des frais de notaire dépend également du prix d’achat de votre bien, car il y a des paliers avec des taux différents. Comme vous le voyiez, c’est somme toute assez complexe. Mieux vaut donc bien se renseigner avant d’aller signer chez le notaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*